| Les Escoumins | Jeannine Deschênes-Poitras disparue le 29 septembre 2007

Temps de lecture:5 Minute, 18 Seconde

Le 29 septembre 2007, Mme Jeannine Deschênes-Poitras est portée disparue par sa famille.

Mme Jeannine Deschênes-Poitras veuve lors de sa disparition est âgée de 79 ans. Elle habite seule avec son chien et est la mère de trois enfants; deux garçons et une fille. Jeannine réside au 405, route 138 à Les Escoumins dans la province de Québec. Elle souffre d’un handicap auditif et de pertes de mémoire. Jeannine n’a aucun signe distinctif à l’exception qu’elle porte des prothèses dentaires. Elle est en bonne forme physique et prend souvent des marches près de chez elle pour se rendre au village ou sur des terres à bois de la famille, et autres. Elle a toujours fréquenté ces sentiers et connaissait le secteur boisé depuis plus de 40 ans.

La famille de Jeannine s’occupe très bien d’elle. L’un de ses fils André habite la maison derrière chez elle et pourvoie à ses besoins quotidiennement. Une sœur de Jeannine demeure en face de la résidence de celle-ci, juste de l’autre côté de la route 138.

Le vendredi précédent la disparition, la conjointe de André a accompagnée Jeannine pour faire des commissions, ses achats pouvaient lui durer une semaine.

Étant durant la période de la chasse, le samedi matin, André et sa conjointe partent pour la chasse. À leur retour de la chasse, ils voient la petite lumière habituelle allumée chez Jeannine, elle doit écouter la télévision. Le matin au dimanche, le couple part tôt pour la chasse, à leur retour, fatigué et voyant une lumière normale chez Jeannine, ils décident d’aller visiter celle-ci seulement le lendemain matin.

Le lundi matin, André travaille dans le garage et décide de prendre une pause et d’aller voir sa mère. Il se rend chez elle, Jeannine est absente mais il y a de la nourriture sur le comptoir. Il pense que sa mère est partie au petit dépanneur et retourne travailler dans son garage.

Vers midi, André retourne chez sa mère, elle est toujours absente. André téléphone à sa tante qui habite en face  pour savoir si elle avait vue Jeannine, Elle mentionne que Jeannine n’est pas allée à la messe du dimanche même si elle était pieuse et ne ratait jamais la messe.

André entreprend des recherches pour trouver sa mère, il téléphone à une autre sœur de Jeannine, va au village questionner les employés de l’épicerie et du dépanneur que sa mère fréquentait.

Vers 15 h 30, André téléphone à sa femme au travail pour lui dire qu’il ne trouvait pas de trace de sa mère. Jeannine a laissé son sac à main à la maison, à son emplacement habituel. Sa femme quitte son travail et se rend à la maison.

André en profite pour prendre le quatre-roues et faire des recherches sur la terre à bois familiale, il crie son nom et celui du petit chien en espérant une réponse. À son retour, il explique à sa femme qu’il n’a vu aucune trace et aucun signe de sa mère.

La dernière personne à l’avoir vu est un membre de la famille proche qui l’a vue sur la route 138 le samedi en avant midi pour revenir chez elle.

Il téléphone donc à la police vers 17 h 00, celle-ci arrive très rapidement. Ils ont fait un rapport et sont repartis. La famille continue les recherches jusqu’à la noirceur.

Le lendemain, la police a procédé à une fouille qui a duré cinq ou six jours. Durant les premières heures, seul la police pouvait aller sur le terrain pour ne pas contaminer et enlever des indices. Par la suite, ses trois enfants, parents, amis et plus de 100 bénévoles ont participé aux recherches dans un rayons de 50 kilomètres. Parmi les bénévoles, les Chevaliers de Colomb conseil 7205, la Croix-Rouge qui a nourri les bénévoles et beaucoup d’aide des gens de la municipalité.

Des recherches ont été effectuées le long du littoral du fleuve Saint-Laurent de Les Escoumins jusqu’à une partie de Longue Rive. Les chalets qui bordent le fleuve, les fossés de chaque côté de la route 138 ont aussi été fouillés.

Le jeudi, un hélicoptère a survolé l’endroit et un chien de recherche a également participé aux recherches terrestres, et ce, une partie de la journée.

Après cinq jours, suivant la disparition de Jeannine, la famille accompagnée des bénévoles n’a jamais arrêté de continuer les recherches ainsi que les printemps suivants jusqu’au neige.

Des affiches ont été installées  dans un rayon de 50 kilomètres et plus d’une centaine d’affiches ont été distribuées et installées à Baie-Comeau et Chicoutimi ainsi que des annonces qui ont passé sur internet. Un blitz de recherche a été fait dans le village et les bénévoles ont passé à toute les portes pour demander aux résidents d’inspecter leur terrain et bâtiment ainsi que les ponceaux afin de vérifier s’il y avait la possibilité de la présence de Mme Deschênes-Poitras sur leur propriété.

Certains lieux qui avaient joué un rôle dans l’enfance de Jeannine ont aussi fait l’objet de recherches.

À chaque année au mois de septembre, la famille et les amis publient une annonce sur les réseaux sociaux afin de favoriser de nouvelles informations.

Mme Jeannine Deschênes-Poitras avait 79 ans lors de sa disparition. À ce moment, elle était accompagnée de son petit chien beige, elle portait un manteau vert, un pantalon beige, des bottes noires et des lunettes. Mme Deschênes-Poitras souffre d’un handicap auditif et de légères pertes de mémoire. Elle mesure 1,50 mètres et pèse 50 Kg, a les yeux et les cheveux bruns. Elle porte des prothèses dentaires.

Message de la famille :

Aidez-nous à la retrouver , Peut-être être un accident de parcours qu’elle a eu ou un accident venant d’une autre personne, nous ne savons pas. Retrouvez notre mère, mamie Jeanine serait un pas pour la famille qui garde espoir afin d’apaiser nos coeurs. Merci.

Toutes informations permettant de retrouver Mme Jeannine Deschênes-Poitras peut être acheminées confidentiellement à la Sûreté du Québec à la centrale d’information criminelle au 1 800 659-4264.

Meurtres et Disparitions Irrésolus du Québec 819 200-4628 [email protected]

Source: Famille

Happy
Happy
17 %
Sad
Sad
67 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
17 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Previous post Le résultat de comparaison de l’ADN attendu d’ici quelques jours.
Next post Vous voulez être bénévole pour Meurtres et Disparitions Irrésolus du Québec?