Robert St-Louis retrouvé après 33 ans? L’ADN, l’outil indispensable.

Temps de lecture:6 Minute, 36 Seconde

Meurtres et Disparitions irrésolus du Québec a de bonnes raisons de croire que Robert St-Louis aurait pu passer les dernières 33 années aux États-Unis, pour finalement décéder à Toledo dans l’état de l’Ohio le 18 novembre dernier, tout juste un mois après que MDIQ ait mis la police de Toledo et de Laval au courant de la situation. Bob St-Louis était un sans-abri. Il est actuellement au crematorium. Car s’il s’agit du Robert St-Louis que nous recherchons, la famille devra prendre une décision.

Le 14 juin 1988, Robert St-Louis, père de cinq enfants, est disparu de son domicile de Laval Ouest. Robert travaillait comme maître fourreur pour sa propre compagnie « Les fourrures Robert St-Louis inc. » qu’il gérait de son sous-sol.

En octobre 2019, la fiche de Robert a été ajoutée sur le site Web de Meurtres et Disparitions Irrésolus du Québec sur laquelle on y retrouve des photos et des vidéos sur sa disparition.

Un courriel des États-Unis

Février 2020 Nathalie St-Louis, la fille de Robert St-Louis, reçoit un courriel d’un avocat de Toledo Ohio, lui posant plusieurs questions : d’où venait Robert, quelles villes aurait-il visitées, avait-il un autre prénom, où est-il né, etc. Ce courriel, Nathalie s’empresse de nous le faire suivre. J’ai tenté de communiquer avec cet avocat à de multiples reprises sans toutefois réussir à lui parler malgré les messages laissés sur son répondeur.

Plusieurs similitudes

Mars 2021, l’avocat communique à nouveau avec Nathalie et ils conviennent de se rencontrer le lendemain par vidéoconférence.  L’avocat n’est pas seul. Il est accompagné d’un homme nommé Bob St-Louis. Nathalie y voit un sans-abri de Toledo, qui parle très peu et semble atteint d’Alzheimer (endroit d’où provient la photo). Elle tente de reconnaitre son père dans cet homme dont les yeux lui rappellent ceux de son père. Ses lèvres et son nez semblent avoir cicatrisé de quelques vieilles fractures. La grand-mère de Bob St-Louis se prénommait Anna, tout comme la grand-mère de Robert St-Louis. Nathalie obtient l’adresse de l’avocat afin de lui faire parvenir une trousse Ancestry pour prélever l’ADN de cet homme. De son côté, elle aurait fait de même. L’avocat ne lui a pas redonné de nouvelles avant octobre 2021.

Aucune nouvelle pendant des semaines, MDIQ s’en charge

Octobre 2021, Nathalie m’avise qu’elle vit une attente interminable. Elle est sans nouvelles de l’avocat qui l’a contactée en mars et il vient de communiquer avec elle à nouveau et ne redonne plus de nouvelles depuis quelques jours et me demande de l’aider dans la démarche afin de confirmer si Bob St-Louis est son père. Ce que j’ai accepté avec plaisir, car Nathalie a réussi à me convaincre que cet homme ressemble en plusieurs points à son père. Toutefois, je l’ai informée que Meurtres & Disparitions Irrésolus du Québec impliquerait la police dans la démarche.

En premier lieu, j’ai communiqué avec la Département de Police de Toledo et demandé à être mis en communication avec un enquêteur concernant une disparition canadienne datant de 1988. Trois heures plus tard, je recevais un appel d’un enquêteur désireux d’aider. Après lui avoir expliqué la situation, je lui dis que Bob St-Louis doit être localisé afin d’obtenir son ADN. C’est la seule façon de vérifier s’il est ou n’est pas l’homme que nous recherchons. L’enquêteur m’informe qu’il est connu des policiers et qu’il devrait être assez facile à trouver. Ce jour-là, nous sommes le 19 octobre 2021.

Après cette conversation, je communique avec le service de police de Laval afin de les informer de la situation. Je mets l’enquêteur de Laval assigné au dossier en lien avec l’enquêteur de Toledo. Je les laisse faire leur travail et me fixe une date de rappel de courtoisie pour le 7 décembre.

La nouvelle que nous redoutions

1er décembre 2021, Nathalie m’appelle en catastrophe et m’annonce que Bob St-Louis est décédé le 18 novembre. Sa dépouille se trouve au crématorium et elle me donne les coordonnées du directeur que je m’empresse de contacter afin de m’assurer qu’il ne dispose pas du corps comme il le ferait normalement.

Richard Kirby est le directeur de Serenity Crematorium Service à Taylor, Michigan. C’est un chic type qui cherche à nous aider. Il m’a tout de suite assuré que le corps sera conservé le temps qu’il faudra afin de déterminer s’il est ou non le père de Nathalie. J’ai immédiatement communiqué avec l’enquêteur de Toledo et lui ai demandé de s’assurer que les prélèvements nécessaires pour un test de comparaison de données génétiques soient effectués et expédiés à la police de Laval. L’enquêteur de Toledo m’a assuré qu’il le ferait selon le protocole de la police de Toledo.

J’ai demandé par la suite à Richard Kirby de bien vouloir m’aviser lorsque l’enquêteur aurait prélevé ce dont il avait besoin de prélever pour les comparaisons de l’ADN. Je voulais m’assurer que nos prélèvements soient effectués après que la chaine de possession des éléments ait été adéquatement appliquée, chaine à laquelle je ne voudrais pas nuire.

Richard Kirby m’a avisé aussitôt que l’enquêteur a effectué les prélèvements. J’ai donc communiqué avec le service de police de Laval afin de connaître les délais pour obtenir les résultats d’analyse. Le corps étant aux USA, si l’analyse ADN démontre bien que Bob St-Louis est notre Robert St-Louis, la famille aura rapidement une décision à prendre sur ce qu’elle veut faire de la dépouille. Et cette décision doit être prise MAINTENANT, pas dans 6 à 24 mois.

Je sais par expérience que les délais sont déraisonnables. Les enquêteurs de Laval doivent tout de même effectuer les tests de comparaisons puisque Robert St-Louis est légalement décédé au Canada, les tests privés ne sont pas admissibles pour rayer un dossier de disparition. Je le comprends tout à fait; par contre, je ne peux justifier des délais aussi longs dans un cas comme celui-ci.

MDIQ défraie les coûts d’analyse ADN de Bob St-Louis

Meurtres et Disparitions Irrésolus du Québec a entrepris des démarches pour faire effectuer un test de paternité au privé. Vendredi, le 3 décembre, nous avons fait expédier une trousse pour obtenir 30 cheveux et 20 retailles d’ongles d’orteils et de doigts de Bob St-Louis. Richard Kirby se chargera de retourner les prélèvements au laboratoire choisi par Force ADN, notre laboratoire de Montréal qui est responsable de prélever l’ADN de Nathalie. Une fois les deux laboratoires en possession des échantillons, les résultats seront connus dans un délai de 3 jours.

Meurtres et Disparitions Irrésolus du Québec ne pouvait pas laisser Nathalie et sa famille continuer de vivre dans l’incertitude pendant de nombreux mois. En plus d’avoir perdu son père en 1988, si Bob est son père, il sera décédé tout juste avant leurs retrouvailles. C’est triste. Et si ce n’est pas le cas, elle pourra passer à autre chose, même si ce n’est pas aussi simple que ça, surtout après avoir connu l’espoir d’un dénouement!

Est-ce que la police devrait revoir les priorités? De toute évidence, ce que vit actuellement la famille ne semble pas être un facteur important. C’est extrêmement angoissant. Il s’agit toujours d’une disparition.

Nous vous tiendrons informés des résultats dans les prochains jours.

Happy
Happy
30 %
Sad
Sad
30 %
Excited
Excited
10 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
30 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Previous post Des affiches au carrefour giratoire de La porte de la Mauricie et sur la route 138 à Yamachiche.
Next post Le résultat de comparaison de l’ADN attendu d’ici quelques jours.